top of page
Rechercher

Comment trouver un éditeur régional

📌 Portraits de Rennais.es

Audrey Basset

Autrice de Cook’n Roll 🍔


Audrey, c’est une gourmande. Le dessin, la cuisine, la créativité, le rock, le noir, les tatouages, les jeux de mots… Audrey, elle aime tout ça et bien plus encore. Comment réunir tous ces talents ? En se lançant avec passion dans la rédaction de livres de cuisine d’un genre nouveau, les Cook’n Roll. Un joli quatuor culinario-humoristico-pop-rock qui matche bien et a trouvé son public.


« Après mes études à LISAA de Rennes, j’ai été web designer puis directrice artistique. Mais j’en ai eu vite assez de devoir me brider. Dans le même temps, j’ai dû me mettre à cuisiner pour cause d’intolérance alimentaire et à force de faire des recherches et des essais de cuisine sans gluten, végétarienne, végétalienne, je me suis dit pourquoi ne pas aller plus loin. C'est en cuisinant un Brownie chez moi en écoutant David Bowie que j'ai trouvé mon premier jeu de mot. J’en ai parlé aux amis le soir-même. On s'est amusés à en trouver plein d'autres. Ça a donné des choses comme David Brownie, Motörbread (ma recette phare et la plus spectaculaire, flambée au Jack Daniel !) ou Elvis Press’Lait. On a passé toute la soirée à s’amuser avec ça. C’était parti, je tenais mon idée de livre ! »


Audrey a donc trouvé son concept. Reste à dénicher un éditeur (ce sera Ouest-France qui, ici, sort légèrement de sa zone de confort) et à mettre en scène ses recettes. C’est là que son inventivité s’avère précieuse. Elle réalise tout elle-même : recettes, textes, dessins, mise en page, photos… Pour chaque plat, elle propose une alternative végétarienne ou vegan. Trois grands chapitres : les Apérosmith, les Plats c’est beau et les AC/Desserts, des recettes tous niveaux « pour se mettre ou se remettre à la batterie… de cuisine », écrit-elle.


Et ça marche. Le quatrième opus, l’Ultimate, vient de sortir qui rassemble les 112 premières recettes sorties de sa cuisine et de son imagination. Et a été invitée, en juin dernier, à passer dix jours « de folie » au festival Hellfest. Côté musique justement, Audrey embarque loin. Ça part de Queen « quand j’étais petite » à Gojira (groupe français de metal) aujourd’hui, en passant par Nirvana « comme tous les ados des 90’s ».


Après ses Rolling Scones, ses Freddy McCurry et son Milk Jagger, Audrey pense déjà à une prochaine aventure.

Mais un peu tôt pour en dire plus…

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page